Installation, configuration et test de Raindrop sous Linux – Ubuntu 9.10

raindrop

Voici un howto permettant d’installer et de configurer Raindrop sous GNU/Linux et plus particulièrement Ubuntu 9.10.

Il y a un gros Buzz avec le lancement de Google Wave et je pense que Raindrop prends le bon chemin pour offrir une alternative solide et viable.

Je n’ai pas encore testé Google Wave donc je ne peux pas comparer les deux, d’ailleurs j’ai reçu une invitation…

Ma curiosité finira peut-être par gagner sur ma volonté de ne pas suivre ce buzz…

Vous verrez en fin d’article mon ressenti suite au test de cette nouvelle application tout droit sortie du Mozilla Labs

  1. Installation des pré-requis de Raindrop
  2. Tout d’abord, il faut installer les pré-requis nécessaire au bon fonctionnement, Couchdb, python et ses librairies, le systèmes de gestion de version Mercurial

    $ sudo aptitude install python-twisted python-twitter python-feedparser python-openssl python-skype python-twitter python-setuptools mercurial couchdb
    
    $ wget http://launchpad.net/paisley/0.1/0.1/+download/paisley-0.1.tar.gz
    $ tar -zxvf paisley-0.1.tar.gz

    Le téléchargement de paisley est automatisé lors de la configuration de raindrop, il n’est donc pas nécessaire de télécharger à la main ce paquet.
    Néanmoins, j’ai choisi de le mettre quand même, car j’ai vu cela avec la version trunk de Raindrop, je ne sais plus si avec la version 0.1 c’est pris en charge, donc dans le doute, je préfère le laisser…

  3. Installation de Raindrop
  4. Vous avez 2 versions possible à installer, soit la version 0.1, soit la version trunk qui veut dire la plus récente, mais sans débug, un peu comme une testing sous debian…

    Pour installer la version 0.1 de Raindrop :

    $ hg clone -r 0.1 http://hg.mozilla.org/labs/raindrop

    Pour installer la version trunk :

    hg clone http://hg.mozilla.org/labs/raindrop

    Pour information j’ai essayé la version trunk de la nuit dernière, et je n’ai pas réussi à la faire fonctionner…

    Ensuite allez dans raindrop/server/python et lancez la commande :

    $ check-raindrop.py

    Ce script va vérifier que toutes les dépendances sont installées, vous pouvez aussi le lancer avec l’option –configure pour qu’il installe les dépendances automatiquement. C’est à ce moment là que paisley cité plus haut est normalement installé.

    $ check-raindrop.py --configure
  5. Configuration de Raindrop
  6. Une fois Raindrop installé avec ses dépendances, il vous faut éditer le fichier de configuration de raindrop propre à l’utilisateur.

    $ vi ~/.raindrop

    Voici la structure a employer :

    Configuration de l’accès au serveur CouchDB si ce n’est pas localhost :

    [couch-local]
    host=hostname
    port=port

    Paramétrage des comptes à accéder :

    [account-gmail-username]
    proto=imap
    kind=gmail
    username=username@gmail.com
    password=topsecret
    ssl=True
    [account-twitter-username]
    proto=twitter
    kind=twitter
    username=username
    password=topsecret
    [account-imap-username]
    proto=imap
    kind=imap
    host=imap.example.com
    port=993
    username=username
    password=topsecret
    ssl=True
    [account-skype-username]
    proto=skype
    kind=skype
    username=username
    password=topsecret
    [account-rss-feed]
    proto=rss
    uri=http://example/rss.xml

    A noter, que je n’ai pas de compte Skype, donc je n’ai pas pu tester, et un compte rss est déjà paramétré par défaut pour récupérer les flux de getsatisfaction.com

    Les comptes et mot de passes sont en clair, ça sera bien sur rectifié dans les prochaines version 😉

  7. Test de Raindrop
  8. Une fois votre fichier de configuration créé et paramétrer, vous pouvez tester Raindrop.
    Voici les problèmes que j’ai rencontré :
    Mon compte Gmail étant Françisé, il semblerait que Raindrop ne gère pas les accents, j’ai donc passer le temps de mon test mon gmail en anglais.
    J’ai modifié également mes libellés car ils contenaient des accents, j’ai supprimé les espaces aussi, mais je ne sais pas si ça avait de l’importance 😉

    Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que c’est une version 0.1, j’ai rencontré quelques soucis, notamment au niveau de l’import des messages, contacts twitter, et de ma messagerie, mails et libellés (pas tous) et je n’ai pas réussi à récupéré mes flux rss de l’admin sous linux. Pour mes flux, je ne sais pas si c’est lié à mes flux qui sont redirigés vers Feedburner, car les flux paramétrés vers défaut de getsatisfaction.com fonctionnent.

    En tous cas, je n’ai jamais récupéré l’une ou l’autre information de manière constante et régulière, des fois, j’avais presque tous mes contacts twitter importés, d’autres fois moins, et d’autres fois, j’avais des contacts de gmail qui étaient importés, mais bon, le but étant de se rendre compte des possibilité de Raindrop

    Voici à quoi ressemble la home :

    raindrop_home

    Voici à quoi ressemble l’ouverture d’un message :

    raindrop_message

    Raindrop détecte automatiquement si vous utilisez des mailings-list et vous crée un espace dédié :

    raindrop_mailing-list

    Voici à quoi ressemble l’envoi de message :

    raindrop_send_msg

    Je vous ai parlé plus haut de l’import des contacts qui ne les récupéré pas tous, et bien là par exemple il n’en a récupéré que 6 :

    raindrop_contact_twitter

    Et enfin, voici la zone de configuration graphique :

    raindrop_configuration

    A noter que celle-ci n’est pas fonctionnelle, rappelons nous que nous avons crée un fichier ~/.raindrop

    On peut voir aussi les ascenseurs qui devrait disparaitre.

    Globalement, on ressent bien que ce projet est encore jeune et au stade expérimental, mais il me parait vraiment très prometteur, je suis impatient de tester les nouvelles versions pour voir ce que nous réserves Mozilla Labs et pour ça, je leur fais confiance pour nous surprendre encore 😉

    Si vous souhaitez tester la version trunk comme moi et qu’après vous n’arrivez plus à revenir sur la version 0.1 de Raindrop, il faut supprimer la base de données Couchdb nommée raindrop.

    Pour cela lancer la commande :

    curl -X DELETE http://127.0.0.1:5984/raindrop

    C’est une astuce à savoir 😉

Liens utiles :

Site officiel de Raindrop

Wiki de Raindrop

Howto install Raindrop (Wiki)

Howto install Raindrop on Ubuntu

Author: Pierre-Yves Dubreucq

Passioné par les logiciels libres depuis 2001, je suis responsable d'Odiso (hébergeur web spécialiste des infrastructures haute disponibilité e-commerce et en gestion de pics de trafic & webperf) je tiens ce blog depuis 9 ans avec beaucoup moins d'assiduité malheureusement qu'à ses débuts, car j'écris aussi sur MonSiteEstLent.com blog d'Odiso dédié à la webperf

Share This Post On

15 Comments

  1. Cela semble en effet intéressant.
    En attente d’un retour d’expérience plus poussé.
    Merci pour ton billet

    Post a Reply
  2. En effet, je le pense aussi 😉
    Je ferais un test toutes les nouvelles versions…
    Là il y avait trop d’erreur ou de dysfonctionnement pour faire un test plus poussé 😉

    Post a Reply
  3. Si tu as besoin d’une invitation Google Wave, j’en ai une de coté. Ca pourrait permettre de faire un comparatif. 🙂

    Post a Reply
  4. Je te remercie beaucoup c’est très sympa @ikeluther de ta part 😉
    J’en ai une aussi, mais je n’ai pas encore décidé de tester ou non.
    J’ai aussi que les perf étaient moindre sur Firefox, et je ne souhaite pas passer à Chrome (Chromium)
    Je me laisse encore le temps de la réflexion, mais en tous cas, c’est vraiment très sympa de ta part de me la proposer 😉
    Bonne journée

    Post a Reply
  5. @Pierre-Yves Dubreucq, pas de souci 😉
    J’avoue être passé à Chromium qui répond plus à mes attentes et qui est arrivé à un stade bien stable sur linux; un vrai bonheur. Mais j’ai toujours mon p’tit panda roux de coté donc je testerai à l’occasion ta manip pour installer Raindrop.
    Merci pour ce billet!

    Post a Reply
  6. Ca m’a l’air un projet très intéressant, comme tout ce qui viens de chez Mozilla en général,mais je ne pense pas qu’il soit comparable avec Google Wave. Raindrop se base sur des protocoles existant alors que Wave est un nouveau protocole. D’ailleurs je ne serais pas surpris si dans un futur proche, on pouvais utiliser Raindrop comme client Wave.
    Ce qu’on voit de Wave aujourd’hui, ce n’est qu’une démo technologique. Lorsque le code source sera disponible et qu’il sera possible de créer des serveurs Wave ainsi que d’héberger ses propres robots alors on pourra pleinement profiter des fonctionnalités qu’il laisse entrevoir.

    Post a Reply
  7. Ha, oui, moi j’ai la même question qu’erdnaxeli
    J’ai fait un run-raindrop.py qui se termine après un certain temps par : 
    Apparently everything is finished – terminating.
    raindrops were falling for 0:00:02.109428

    run-raindrop.py show-view ne donne pas mieux.

    Post a Reply
  8. Et sinon, la commande sous ArchLinux pour l’installer : yaourt -S raindrop-hg
    Enfin je dis ça, je dis rien 😀

    Post a Reply
  9. J’ai lamentablement échoué pour lancer le check-raindrop.py
    Quelqu’un bloque-t-il également à cette étape?

    Post a Reply
  10. Pour l’avoir également en test depuis quelques temps, je dirai qu’à ce stade du projet ce n’est qu’une unification de divers services (twitter, gmail,skype…) en une seule page. Je trouve donc pour l’instant l’intérêt très limité.

    Pour ceux qui se demandent comment le lancer, il faut copier dans un navigateur ou cliquer sur l’adresse suivante http://localhost:5984/raindrop/inflow/index.html
    Il existe un wiki : https://wiki.mozilla.org/Raindrop/Install

    Pour la comparaison avec Google Wave je confirme ce sont deux mondes différents, wave disposant de possibilités beaucoup plus étendues et d’une technologie plus avancée.

    Post a Reply
  11. Raindrop et Wave n’ont pas grand chose à voir. Wave essaie d’inventer un nouveau protocole de communication, à mi-chemin entre le mail, la messagerie instantanée et le wiki. Raindrop vise à centraliser et organiser des contenus existants: il centralise vos mails, vos contributions sur les réseaux sociaux, etc, et essaie de les organiser. Il permet aussi de récupérer et de centraliser dans un endroit que vous contrôlez tous vos fragments de conversations éparpillés sur le Net.

    Post a Reply
  12. Bonjour à tous,
    Désolé du temps de réponse, je m’étais déconnecté ce week-end 😉
    Pour la façon de lancer Raindrop, j’ai omis de le mettre c’est corrigé 😉
    Merci à @innaheight d’avoir répondu aux questions de @erdnaxeli et @nemolivier 😉
    @Deni ça sert à uniformiser les comptes de messagerie, de microblogging, les flux rss.
    Le côté intéressant est du l’on peut accéder à ses données en mode non-connecté, bien sur il faut a un moment avoir lancer le run-raindrop.py pour avoir fait la synchro, mais après, les données sont encore visibles.
    @hugo As-tu lancé le check-raindrop.py –configure ?
    Merci @Clochix pour tes précisions sur les différences avec Raindrop 😉
    Bonne journée à tous

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. www.fuzz.fr - Installation, configuration et test de Raindrop sous Linux - Ubuntu 9.10... Voici un howto permettant d'installer et de configurer…
  2. Tweets that mention Installation, configuration et test de Raindrop sous Linux - Ubuntu 9.10 | L'admin sous Linux - Blog Libre -- Topsy.com - [...] This post was mentioned on Twitter by Planet-Libre, pydubreucq. pydubreucq said: Installation configuration et test de #raindrop de #mozilla…
  3. uberVU - social comments - Social comments and analytics for this post... This post was mentioned on Twitter by pydubreucq: Installation configuration et test…
  4. Mon article du jour sur http://planet-libre.org Installation, configuration et test de #Raindrop sous Linux – Ubuntu 9.10 http://bypsc.fr/fu – Philippe Scoffoni - [...] Mon article du jour sur http://planet-libre.org Installation, configuration et test de #Raindrop sous Linux – Ubuntu 9.10 http://bypsc.fr/fu [...]
  5. Essayons Raindrop - [...] Pour écrire ce qui suit je me suis basé sur la page d’installation de Raindrop et de cet article.…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *