Backup avec rsync

Un petit retour d’expérience sur les backups avec rsync…

Un système de sauvegarde avec scp, c’est bien, mais avec rsync c’est mieux 🙂
Pourquoi ?
Parce que rsync gère le différentiel et est optimisé pour copier rapidement via le réseau.

Différentiel :
=========
Avant (scp) :
scp recopiait à chaque fois tout le contenu du répertoire et réécrasait des milliers de fichiers qui n’avaient pas changés
Après (rsync) :
rsync ne recopie que les nouveaux fichiers ou les fichiers modifiés

Avant (scp) :
les vieux fichiers étaient conservés sur le serveur de backup, ce qui faisait qu’on sauvegardait des milliers de fichiers inutilement
Après (rsync) :
rsync offre la possibilité de supprimer automatiquement les fichiers du répertoire cible qui ne se trouvent plus/pas dans le répertoire source

Temps de backup :
=============
Alors ça c’est le plus bluffant !!!
Sur certains serveurs, on est passé de 10h à à peine 1 heure !!!
Voici des résultats empiriques :
4h -> 4min !!! (hé oui, quasiment aucun fichier ne change)
2h -> 30sec !!!
etc…

Ca doit être dur à utiliser vous me direz… même pas !!!
Voici un exemple (sous cygwin, ouais bon ça arrive…) :
/bin/rsync.exe -auv –delete –ignore-errors –stats /mon/rep/source/ [email protected]_de_backup:/mon/rep/de/backup 2>&1 >> /var/log/mes_logs

vite fait le descriptif des options :
a : pour faire un backup (prend en compte plusieurs options : récursivité notamment)
u : update (ne copie pas les fichiers « qui n’ont pas changés »)
v : verbose (pour ceux qui veulent des traces dans leur logs)
–delete : supprime les fichiers qui sont dans le répertoire de destination et pas dans le répertoire source
–ignore-errors : force cette suppression
–stats : génère un mini rapport à la fin de la synchronisation

Pour plus d’infos : RTFM !!! (man rsync)

Author: Pierre-Yves Dubreucq

Passioné par les logiciels libres depuis 2001, je suis VP Bare Metal (Dedibox) chez Scaleway. Je tiens ce blog depuis 13 ans avec beaucoup moins d'assiduité malheureusement qu'à ses débuts, mais bon, le temps est une denrée rare.

Share This Post On

6 Comments

  1. effectivement trés efficace, couplé a un échange de ckés ssh, on peut synchroniser des dizaines de giga en quelques dizaines de minutes. C’est en place a mon taf et ca marche du tonnerre !

    Post a Reply
  2. il faut savoir qu’il était tout fou hier quand il a découvert la puissance du rsync !!

    Post a Reply
  3. Et avec RSyncBackup, c’est encore plus simple de faire des sauvegarde incrémentale.

    Post a Reply
  4. Hello

    J’ai écrit un shell-script pour faire des backups du filesystem complet avec rsync.
    Il utilise des hard links entre les backups (déduplication) afin de permettre a un full backup de prendre aussi peu d’espace disque que s’il avait été un incremental backup.
    Il est doté de pleins d’options pratique comme les signature d’intégrité MD5, la protection ‘chattr’, les règles de filtrage, la gestion de quota disque ou la retention avec distribution exponentielle (rotation des backups en conservant plus de backups récents qu’anciens).

    disponible ici: http://blog.pointsoftware.ch/?p=527&preview=true
    C’est cadeau ! ^^

    Cheers
    Francois Scheurer

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *