Memo tar

Avec lecteur de bande :
=================

Soit /dev/bande0 la bande

– sauvegarder sur cette bande :
tar cvf /dev/bande0 rep1 rep2/fichier.txt

– lister le contenu de la bande :
tar tvf /dev/bande0

– restaurer depuis la bande :
tar xvf /dev/bande0 lerep/oulefichier/arestaurer
Cette commande restaure dans le répertoire courant.
Une fois le contenu souhaité restauré, breaké la commande (CTRL+C) pour ne pas dérouler toute la bande.

Sur un disque dur :
==============

– sauvegarder un répertoire :
tar cvjf monarchive.tar.bz2 mon/rep

– lister le contenu de cette archive :
tar tvf monarchive.tar.bz2
Pas besoin du ‘j’ même si l’archive est compressée.

– restaurer une partie de cette archive :
tar xvf monarchive.tar.bz2 mon/rep/sous/rep

CONSEILS :
=========

– sauvegarder les répertoires en chemin relatif pour pouvoir les restaurer où l’on veut. Sinon ils écraseront lors de la restauration le répertoire.
– l’option ‘v’ peut parfois faire perdre énormément de temps, notamment si il y a de nombreux petits fichiers. Si vous n’êtes pas convaincu :
time tar -cvjf etc.tar.bz2 /etc
real 0m2.979s
user 0m1.148s
sys 0m0.075s

time tar -cjf etc.tar.bz2 /etc
real 0m1.222s
user 0m1.153s
sys 0m0.043s

C’est vrai qu’entre 3 secondes et 1,2 sec, on s’en fout un peut, mais entre 2 heures et 20 minutes, ça change tout 🙂

Author: Pierre-Yves Dubreucq

Passioné par les logiciels libres depuis 2001, je suis VP Bare Metal (Dedibox) chez Scaleway. Je tiens ce blog depuis 13 ans avec beaucoup moins d'assiduité malheureusement qu'à ses débuts, mais bon, le temps est une denrée rare.

Share This Post On

1 Comment

  1. Bien pratique, ca peut aider !!!

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *