La Commission Européenne rappelle Microsoft à l’ordre

Pour rappel Microsoft avait dû payer 497,2 millions d’euros suite à sa condamnation en mars 2004, puis 280,5 millions d’euros en juillet 2006, comme pénalité de retard pour s’être soumis à la décision de mars 2004. Cela représente donc 777,7 millions d’euros.
Les deux principaux griefs en question :
1/ absence d’informations suffisantes fournies aux concurrents pour que leurs logiciels serveurs puissent s’intégrer avec satisfaction dans les systèmes Windows;
2/ «vente liée» – terme employé en français dans le texte par la CE, traduction de « tying » – qui implique le logiciel multimédia WMP, intégré d’office dans Windows.

La Commission européenne a annoncé mercredi 27 février 2008 avoir infligé une amende de 899 millions d’euros à Microsoft pour ne pas avoir rempli assez rapidement aux obligations qui lui incombent en vertu de la décision de la Commission de mars 2004.

Neelie Kroes, commissaire chargée de la concurrence, a précisé que «C’est la première fois en cinquante années de politique de la concurrence dans l’UE que la Commission a dû infliger une amende pour non-respect d’une décision en matière d’ententes».

La décision d’aujourd’hui porte sur les astreintes pour non-respect de la décision de la Commission.

Il est important de voir que la Commission Européenne ne se laisse pas influencer par le lobbyng de Microsoft et applique clairement la loi.

Source :
LinuxFr
Communiqué de la Commission

Author: Pierre-Yves Dubreucq

Passioné par les logiciels libres depuis 2001, je suis VP Bare Metal (Dedibox) chez Scaleway. Je tiens ce blog depuis 13 ans avec beaucoup moins d'assiduité malheureusement qu'à ses débuts, mais bon, le temps est une denrée rare.

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *